Limiter l’impact environnemental des chantiers

lundi 13 juin 2022

Les enjeux écologiques du réchauffement climatique touchent tous les secteurs d’activité, et le secteur de la construction ou du BTP n’en sont pas exempts. Avec l’arrivée de nouvelles normes comme la RE2020, la question de l’impact écologique des chantiers de construction est scrutée avec attention. Des solutions sont possibles pour rendre les chantiers plus propres, voyons lesquelles.

Quelles sont les nuisances d’un chantier de construction ?

Les entreprises de la construction et du BTP sont de plus en plus sensibles à leur impact écologique des chantiers. Entre nuisances sonores, vibrations, poussières, et consommation d’énergie, les acteurs de ce secteur sont conscients de leur rôle à jouer dans la réduction de l’impact environnemental d’un chantier.

Un chantier peut en effet être générateur de déchets, d’émission de poussières ou de pollution de l’eau. Aujourd’hui, beaucoup d'entreprises cherchent à faire évoluer leurs méthodes pour la réalisation d’un chantier plus propre.

A cela s’ajoutent les normes mises en vigueur progressivement depuis l’application de la RE2020 en janvier 2022. Cette nouvelle réglementation énergétique vise à diminuer les émissions carbone du secteur de la construction d’environ 30% à l’année 2031. Ces mesures touchent tout le cycle de vie du bâtiment, de la production des matériaux à la démolition de la structure, et le recyclage des déchets. 

Découvrez nos prestations de levage

Quelles solutions pour réduire la pollution d’un chantier ?

Il existe différents moyens et solutions pour rendre un chantier de construction plus propre. 

chantier construction ecologique

Ces solutions supposent une organisation rigoureuse, en amont des travaux, où il est nécessaire d’évaluer les impacts environnementaux des projets, de leur conception à la livraison. Voici les moyens permettant de réduire son impact environnemental.

Informer et sensibiliser toutes les parties prenantes du chantier 

On peut par exemple nommer un responsable sécurité et environnement qui assurera le suivi des mesures décidées pour réduire la pollution du projet. Il servira d’interlocuteurs pour les intervenants et garantira la mise en œuvre de la charte environnementale du chantier.

Préparer la gestion des déchets avant le début des travaux 

L’organisation est le maître-mot de cette étape. Il faut à la fois prévoir le type et la quantité de déchets qui seront produits pour organiser le tri, le stockage et les collectes de chacun. Les recyclables seront traités, les non-valorisables doivent être éliminés. Pour éviter les erreurs et les mélanges, l’installation d’une signalétique claire et détaillée est nécessaire et doit être portée à la connaissance des intervenants. 

Opter pour des méthodes de construction moins génératrices de déchets

Faire appel le plus possible à des matériaux et des modes de construction propres deviendra primordial ces prochaines années. Dans le cadre de la RE2020, de nouvelles normes vont être mises en place afin de s’orienter vers des constructions bas-carbone.

grue de levage chantier ecologique

Dans cette optique, la mixité des matériaux apparaît comme une prérogative. Le bois et les matériaux biosourcés seront ainsi utilisés car ils stockent le carbone, allié à des matériaux géosourcés comme la pierre de taille ou la terre crue. Les matériaux plus courants comme le béton, l’acier ou la brique resteront disponibles, dans la mesure où leur production doit être moins émettrice de carbone.  

Nos grues de levage disponibles à la location

Vers plus de préfabriqués et construction hors-site

Afin de diminuer l'impact carbone de toutes les constructions neuves, la nouvelle norme RE2020 prévoit que le professionnel réalise une analyse du cycle de vie de chaque projet immobilier et donc la totalité de ses émissions de gaz à effet de serre, avant, pendant et après son utilisation. 

Le parcours d'évaluation comprend 7 étapes :

  1. L'extraction des matières premières
  2. La fabrication des matériaux et des produits
  3. Le transport
  4. La mise en oeuvre du bâtiment
  5. L’exploitation
  6. La rénovation et la réhabilitation
  7. La destruction 

La mise en œuvre du bâtiment fait partie des étapes les plus énergivores dans son cycle de vie, que ce soit en consommation d’énergie, en production de déchets ou en consommation d’eau. 

Désormais, la préfabrication des bâtiments devra être largement plébiscitée pour réduire les opérations sur le chantier. Les solutions sont nombreuses : systèmes modulaires, ossatures pré-montées en bois, préfabriqués en béton… Une mise en œuvre hors site du bâtiment réduira drastiquement son impact environnemental.

Rejoignez l’équipe !

Nous recrutons continuellement des chauffeurs, des grutiers…

N’hésitez pas à proposer une candidature spontanée ou à postuler à une de nos offres d’emploi !

Candidature spontanée
Toutes nos offres d'emploi